Compte-rendu par Suzanne Ravis de : Lionel Ray, Aragon, « Poètes d’aujourd’hui », 2002

Publié par C. G. le

Aragon par Lionel Ray, chez Seghers, dans la collection « Poètes d’aujourd’hui », 2002, 243 p. – Compte-rendu par Suzanne Ravis

La quatrième de couverture du livre de Lionel Ray indique : « Cette monographie est la troisième consacrée à Louis Aragon dans la collection « Poètes d’aujourd’hui ».
Vingt ans après la mort du poète, alors qu’ont été dissipées bien des zones d’ombre et que l’oeuvre poétique d’Aragon a vu son importance réévaluée, Lionel Ray en a repris l’itinéraire, construit tout à la fois dans l’histoire du siècle, le mouvement de la vie et l’évolution de la poésie (dont il a revisité et déplacé les enjeux formels). Poète, Lionel Ray a été salué à ses débuts par Aragon. Son oeuvre est publiée en grande partie chez Gallimard. Elle a été distinguée par le Goncourt de la poésie en 1995. Lionel Ray est également l’auteur du Rimbaud dans la collection « Poètes d’aujourd’hui ». Dans la lettre d’accompagnement adressée par les attachées de presse, on relève : « Lionel Ray reprend cet itinéraire en insistant sur la singulière diversité de celui qui disait avoir passé sa vie à n’être pas celui qu’on cherchait en lui. Il montre que la question identitaire (qui suis-je?), qui a toujours débouché chez Aragon sur celle de l’être-au-monde (qu’est-ce que je fais en ce monde ?), reste articulée à celle de la nature et des fonctions du langage poétique (les formes, les vers) qu’il ne cessa d’explorer et de réinventer. »
Têtes de chapitres de la présentation de Lionel Ray (p. 7 à 91) introduisant un « Choix de textes » : « Une insaisissable identité », « Dada et le Surréalisme », « Circonstance et poésie », « Un langage de plein midi ».

Cet ouvrage de Lionel Ray est le troisième à paraître chez Seghers. Pour mémoire, voici les couvertures des deux premiers.

Catégories : Notes de lecture